20.11.06

Restaurant dans le noir


Dans le cadre de Lille 3000, le Sofitel de Lille propose le restaurant dans le noir.
Dans ce restaurant concept, qui existe déjà à Londres, Paris ou Moscou, on mange dans le noir.
Pas une seule source de lumière n'est autorisée, on range ses briquets, portables et autres dans des casiers afin de garantir l'obscurité la plus pure.

On entre en file indienne, guidés par notre serveur non voyant, jusqu'aux tables.
Et là, le moindre geste anodin comme se servir à boire ou manger avec des couverts devient un nouvel apprentissage et les quelques astuces glissées par le serveur comme mettre son doigt dans le verre pour mesurer le niveau de liquide s'avèrent bien utiles.

Au fil du temps, les gestes sont un peu moins approximatifs mais ça reste toujours hésitant.
L'idée de ses restaurants est de sensibiliser les valides aux difficultés rencontrées au quotidien par les handicapés. Et quand on voit les soucis qu'on a eu à manger, en étant servi et assis à table, je vous laisse imaginer ce que ça doit être pour se préparer à manger ou traverser la rue sans assistance.

Peut-être, comme moi, vous pensez être "sensibilisé" au problèmes du handicap et être en mesure d'imaginer ce que ça fait de ne rien voir mais le vivre c'est vraiment une expérience unique.
Sans la vue, il m'a semblé qu'il est impossible de ressentir quelque chose que l'on n'a pas envisagé. Il me fallait nécessairement me raccrocher à une sensation connue, à un souvenir pour, par exemple, déterminer ce que nous mangions et buvions.
Toutes les choses vécues étaient en quelque sorte "filtrées" par ces hypothèses pour "entrer dans les cases de ma mémoire".

Cette expérience, vraiment intéressante, m'a donné envie de m'intéresser plus à ce handicap finalement méconnu tout en passant une très bonne soirée...

1 commentaire:

ceheomsk a dit…

Excellent post I must say.. Simple but yet interesting and engaging.. Keep up the awesome work!

generic paxil